Les compétitions de Drone FPV

Préparer une compétition de drone FPV

Depuis quelques mois, de plus en plus de drone racer viennent s’ajouter à la liste des coureurs de drones dans le monde entier, y compris en France. Et si vous êtes en train de lire cet article, c’est certainement que vous en avez déjà entendu parler du drone racer, au moins une fois. Les courses de drone font, en effet parler d’eux et les évènements s’y reliant se font de plus en plus nombreux. Si vous vous sentez d’attaque pour devenir drone racer, sachez qu’il existe, tout de même, quelques étapes qui vous permettront de vivre votre première compétition de drone comme il le faut.

compétition drone racer

4 Conseils pour participer à des compétitions de Drone FPV

1- Débuter avec un mini drone ?

Tous les drone racer vous le diront, si vous êtes un débutant dans le domaine, il faut y aller pas à pas. Ne soyez pas tout de suite tenté de commencer avec un racer car sa manipulation ne sera peut-être pas encore à votre niveau. Ainsi, prenez d’abord en main un petit modèle, choisir le Drone qui vous donnera le goût et la joie du pilotage. Et petit à petit, vous pouvez commencer à apprendre les fondamentaux du pilotage.

L’un des avantages des mini-drone racer est leur taille. Comme ils ont des dimensions assez compactes, il est tout à fait possible de commencer votre entrainement en intérieur avant d’attaquer le plein air. De cette manière, il ne vous faudra pas vous déplacer constamment vers des lieux de vol spécialement conçu pour les drone racer avant de pouvoir sortir votre matériel.

2- S’entraîner avec un simulateur

L’entrainement est l’une des clés qui vous assureront le plein succès. Une fois que vous connaitrez toutes les bases et que vous aurez réussi à contrôler le mini drone racer, vous aurez cette envie régulière de plus de sensations et de plus de vitesses. Mais avant de faire le grand saut, il vous faudra maitriser encore plus les techniques de vol et les astuces de pilotage comme drone racer.

Et pour ce faire, il ne vous faudra qu’un entrainement à l’aide d’un simulateur. Comme les jeux de courses en voiture, les courses en drone ont également leur propre simulateur. Ce dernier vous permettra de mieux appréhender le mode de vol ainsi que toutes les difficultés que vous pourrez rencontrer au volant de votre radiocommande. Quelle que soit votre console fétiche, il existe déjà des supports adaptés. Attention tout de même, il ne suffit pas d’être un as dans la simulation pour s’inscrire de suite à une compétition de haut niveau.

Luke Bannister drone racer

3- Prendre en main un drone racer

Une fois les deux étapes acquises, vous pouvez passer aux choses plus sérieuses. La simulation vous aidera grandement pour un meilleur contrôle, mais tous les drone racer vous diront que ce n’est pas assez, car la situation réelle peut être vraiment très différente. Commencez alors par acheter un matériel qui vous mettra à l’aise et qui vous aidera à atteindre la vitesse que vous souhaitez.

N’hésitez surtout pas à demander des conseils à un professionnel pour assurer que votre équipement soit parfaitement opérationnel. Vient ensuite le moment de lire tous les règlements qui assureront la sécurité d’utilisation. Une fois maîtrisé, ne vous retenez plus !

4- Rejoindre un club et participer à des événements

L’entrainement en solitaire c’est bien, mais c’est loin d’être suffisant. Pensez donc à vous inscrire dans des clubs rassemblant tous les drone racer de votre ville. Le partage d’expériences et de connaissances est nécessaire pour avancer encore plus dans ce domaine.

Prenez également le temps de vous entraîner ou de faire des courses amicales avec les passionnés, comme vous. Et lorsque vous vous sentirez prêt, inscrivez-vous à des événements qui vous donnent envie.